La Péninsule-Maison de poésie en Cotentin

 Diffusion de la poésie contemporaine et soutien aux auteurs, dans la région de Cherbourg-en-Cotentin.
Organisation d'ateliers et d'événements réguliers dans le hangar de La Cherche. Podcasts. Résidences. 

les couleurs de la Péninsule

Une place d'honneur est donnée aux écritures de femmes et à la création sonore, par la diffusion d'un podcast, L'Oreille de la Péninsule, hébergé par Arte Radio, où l'on peut retrouver des entretiens, des reportages et des audiopoèmes.

les activités

La maison organise des ateliers d'écriture et de découverte de la poésie contemporaine, des événements tels que des lectures, des rencontres et des concerts littéraires avec des auteurs de tous horizons. Des résidences sont organisées à partir de 2024.

les partenaires

La Péninsule s'est associée à La Cherche, un espace collectif composé d'ateliers d'artistes et d'un espace scénique. Elle reçoit le soutien de La Factorie-Maison de poésie en Normandie, et de Normandie Livre et Lecture.

Prochain événement :

18 janvier : lectures performées de NatYot, Eric Poindron et Alexis Pelletier, à 20h à l'Autre lieu, dans le cadre des Poètes n'hibernent pas (Factorie-Maison de poésie en Normandie).

Le prochain atelier d'écriture :

Samedi 9 mars, de 10h à 12h, à la Cherche, quai Lawton Collins, Cherbourg.

La fondatrice

              Née à Nancy en 1979, Adeline Miermont-Giustinati est diplômée en Humanités et en Création littéraire. Naviguant pendant plusieurs années entre Bretagne et Normandie, elle a jeté l'ancre, en 2018, à l'instar de Jacques Prévert, dans La Hague, près de Cherbourg. Elle a exercé les métiers de rédactrice et relectrice dans la presse écrite et sur le web, de professeure de français et de français langue étrangère, avant de se consacrer entièrement à l'écriture et la littérature.

           Auteure de plusieurs recueils de poésie et de textes publiés en revues, anthologies et sous forme de livres d'artiste, elle met ses compétences d'écriture et littéraires, au service de différents publics, sous le nom de Calame, en assurant le suivi et la relecture de tout type de textes (manuscrits, thèses, sites web, supports de communication) et en proposant de l'accompagnement rédactionnel, notamment pour des récits de vie.

          Elle a cofondé la revue Carabosse, avec Élisa Darnal, et l'a codirigé pendant deux numéros (« nos corps manifestes » et « l'humour en poésie »).